Rodolphe Gayrard | Chroniques d’un intermittent du travail (…au 21ème siècle) Chroniques romancées

chroniques-intermittent-cou

Résumé : Chroniques d’un intermittent du travail (…au 21ème siècle) Chroniques romancées

Les Chroniques d’un intermittent du travail sont le récit d’un voyage homérique et moderne. Un voyage à travers les mers incertaines de l’emploi, les océans sombres du chômage, les marécages de la précarité. Tel un Ulysse sans diplômes, cherchant la légendaire déesse Cédehie, l’intermittent du travail cherche sa survie dans les mille métiers que l’on peut faire sans être qualifié. Il dirige sa barque tant bien que mal à travers les récifs et les rivages dangereux du monde mystérieux du travail. Il y rencontre des êtres de tous horizons et vit des aventures qui ressemblent à s’y méprendre à celles que tout un chacun vit dans son travail. C’est une saga drôle et poétique qu’il nous livre après avoir essuyé de nombreuses tempêtes et coups de mer. Toujours au bord du naufrage, l’intermittent du travail du 21eme siècle, privé de voile pour prendre le vent, rame sans perdre espoir à la recherche de la lointaine Itaque qu’il n’atteindra peut-être jamais. Captif des caprices des dieux de l’Olympe économique, il chante les mille métiers qu’il a pratiqué et raconte, de son point de vue, les aventures de sa quête.

E-Book version inclus le roman Le soleil d’Eriblet (zip download)

€ 9.00
Quantity

rod

Rodolphe Gayrard – Explorateur de mondes

Son premier succès, il le doit à une rédaction truffée de fautes d’orthographes, mais révélant, selon son institutrice, un imaginaire précoce et fécond. Il tombe amoureux aussi sec de cette merveilleuse femme qui lui fait l’immense cadeau de lire sa rédac à toute la classe. Cette petite gloire le confirme dans sa vocation d’auteur. Puis, il grandit et découvre les difficultés du métier qu’il s’est choisi.

Il travaille comme prothésiste dentaire, avec son père pendant les 6 premières années de sa vie de citoyen majeur. Naturellement, l’écriture ne l’a jamais quitté. Et, ayant délaissé les rédactions et les poèmes, il a découvert sa passion profonde : Le théâtre et son écriture. Un temps, il quitte les plâtres du métier de son père, pour suivre son oncle, comédien, dans ses tournées dans toute la France, en tant que régisseur son et lumière. C’est là qu’il découvre la véritable chaleur du métier du spectacle.

Dans sa ville natale, Montpellier, après des cours de théâtre et quelques panouilles sur une télé locale, il dirige deux compagnies de spectacle vivant, l’une amateur, l’autre professionnelle. Durant cette période il écrit la moitié des dix pièces de son propre répertoire. Il les monte. Il s’entoure d’acteurs, de musiciens et devient metteur en scène. Il participe aussi à quelques courts-métrages, comme acteur ou dialoguiste.

Plus tard, il entre dans sa période radio, qui est aussi une de ses passions. Engagé comme technicien, il devient vite un animateur apprécié et assume deux heures de direct par jour. Il produit de nombreuses émissions. Naturellement, il profite de sa situation pour se laisser aller à son penchant. Il saisit la moindre occasion d’écrire et développe du théâtre radiophonique sous différentes formes. Il s’engage aussi, radiophoniquement, au travers d’émissions didactiques, dans le soutien à la cliquez le cover pour plus des informations...cause du spectacle vivant. Il fréquente à ce moment là, les milieux artistiques de la capitale du Languedoc. Il rencontre beaucoup d’artistes et reçoit de nombreuses commandes. C’est à ce moment là qu’il écrit cinq autres pièces de théâtre.

La musique l’ayant toujours accompagné, c’est tout naturellement qu’il devient parolier pour un groupe de musique Les BarbeauxLeur collaboration en est à leur quatrième album :

  cliquez le cover pour plus des informations...  cliquez le cover pour plus des informations...  cliquez le cover pour plus des informations...      

On peut trouver ses textes en cliquant  ici : 

Il développe aussi avec eux des résidences d’initiation à l’univers musical dans les écoles. D’autres groupes ou artistes comme Danito ou la Meute Rieuse chantent ses chansons.

cliquez le cover pour plus des informations...cliquez le cover pour plus des informations...Pendant toutes ces années, il a eu trois enfants, connu quelques succès et pas mal de galères. Il a fait tous les métiers (de croque-mort à préparateur de court de tennis en passant par maçon et manutentionnaire de dindes congelées), jamais longtemps et son métier d’auteur s’est enrichi de toutes ces expériences. Son imaginaire s’est trouvé multiplié par la diversité des univers de la société qu’il a rencontré.

Avant de quitter sa région natale, sa ville et ses racines, il a eu une nouvelle aventure avec le cinéma. Il est à l’affiche de trois films indépendants, dont un long métrage :

Il y est scénariste, dialoguiste et même acteur. Ce qui l’a confirmé dans son rôle d’auteur, seulement auteur, mais tout entier auteur.

Il s’installe à la Baule, en Loire-Atlantique. Brisant ses chaînes méridionales, il découvre les nations granitiques de toutes les Bretagnes. Ses liens avec l’écriture se renforcent. Sous les embruns, il écrit un roman, Le Sursaut, sur un thème qu’il affectionne, le départ.

Ses pièces, semées sur Internet, donnent de belles récoltes.

Toutes ou presque sont jouées. Certaines voyagent hors de France. La Saisie en Suisse, Le Pont en Belgique et même au Canada avec l’Arbre des Rêves. Quelques droits d’auteur, encore sporadiques et modestes, en attestent. Retournant à un de ses amours, il fait de la radio à la Baule, sur Kernew’s FM.

Il retrouve le théâtre sous la forme d’un spectacle qu’il monte dans un petit théâtre et de l’enseignement de cet art dans les écoles. Car s’il n’est pas tout à fait acteur lui-même, préférant une douce pénombre à une pleine lumière, il est un bon directeur d’acteur. Il écrit des textes commandés par son jumeau de vie, ami et acteur, Jérôme Petitjean, qui les joue avec un certain succès.

Il écrit un deuxième roman inspiré par la multitude des métiers qu’il a pratiqué. Celui-ci a pour titre Chroniques d’un intérimaire du 21eme siècle.

cliquez le cover pour plus des informations...Il écrit un scénario, puis un roman à quatre mains, Le soleil d’Eriblet.

Puis il commence ce qu’il croit être l’œuvre de sa vie… un roman. Il vit maintenant à Saint-Nazaire, ce dont il se félicite.

Étant incapable de résumer une vie en deux pages, il reconnaît que cette histoire n’est pas exhaustive et vous remercie de votre attention.

Rodolphe Gayrard
9 rue du Maine – 44600 Saint-Nazaire
06 78 60 36 89 – raoulwildtree@outlook.fr

E-Book version inclus le roman Le soleil d’Eriblet (zip download)

€ 9.00
Quantity

Leave a Review